obones.com  

Login







Mot de passe oublié ?  
Vous voulez vous inscrire ?  

Recherche

365 jours

Publié par obones

Publié à 20:16, dimanche 10 décembre 2006

Une année toute entière s'est écoulée
Depuis qu'elle l'a vu et ne m'a plus aimé

Et je n'ai plus eu qu'une chose à faire
Les regarder, les écouter se plaire et se déplaire

Il est dit qu'on ne peut bien servir qu'un seul maitre
Je suis le cul entre deux chaises, on me dit traitre

Et puis au milieu de cette année, une femme est apparue
Belle, intelligente, drôle et surtout innattendue

Mais comme souvent par le passé, mes peurs ont su lui passer l'envie
D'aller au delà des bons moments pour partager un bout de nos vies

Une année s'est écoulée, comme ça l'air de rien
Chacun de son coté va reprendre son chemin

Ne croyez pas que je sois triste et désabusé
Des vies et des chemins, je vais en croiser

Une année s'est écoulée, une autre année commence
Je ne vais pas tout changer, je vais juste mener la danse...
Envoyer un nouveau commentaire
Page: [1] | 


ven. 15 déc. 2006 18:43:22 CET

Anonyme


c'est très triste.
Retour en haut
ven. 15 déc. 2006 18:48:48 CET - En réponse à Anonyme

Anonyme


Re:

Devant tant de sincérité,


On se sent vraiment tout petit,


Il te faudra persévérer,


Pour le Goncourt de poésie.
Retour en haut
lun. 18 déc. 2006 20:46:29 CET - En réponse à Anonyme

Anonyme


Re: Re:

On peut se sentir petit par son incapaciter à signer ses propos.





On peut se sentir petit par son manque de culture (le Goncourt ne récompense qu'un roman paru en langue française dans l'année).





On peut se sentir petit à ne pas avoir le courage de régler ses problèmes en face.





Mais on n'est jamais petit à raconter ce qu'on ressent surtout quand c'est sincère.





Julien

Edité: (lun. 18 déc. 2006 20:00:17 GMT)

Retour en haut
lun. 18 déc. 2006 23:59:32 CET - En réponse à Anonyme

Anonyme


Re: Re:

Le jury Goncourt fréquente ce blog. C’est chouette !


Le couronnement n’est pas pour tout de suite ( tant mieux ! bien des pseudos rois n’ont plus la tête sur les épaules)


Redressez vous mes amis, ils sont certainement plus là maintenant.


Nous sommes bien trop petits pour que l’on puisse prêter attention à nos quelques lignes…





Retour en haut
mer. 20 déc. 2006 06:55:34 CET

Anonyme


Je suis tombé sur ce blog par hasard et je vois bien qu'Obones ressent une profonde souffrance, un profond mal être.


Tout le monde doit pouvoir s'exprimer.


Ce n'est pas parce que il n'a pas de talent qu'il doit rester muet !!


Parler libère, s'il parle, il se libérera de ses fardeaux.


Il doit surement ressentir un grand vide dans son existence pour en afficher la vacuité sur Internet. Il est plus à plaindre qu'à blâmer.


Retour en haut


Le code cbparser BB est activé
Les smileys sont désactivés
[IMG] est autorisé
Les tags HTML sont activés
Les insanités sont interdites