Imprimer
Catégorie : Réseau en Z
Affichages : 884

Les étapes pour réaliser un ballast

La semelle

Pour créer un ballast, on peut reproduire ce que fait RFF et mettre des pierres sous l'intégralité de la voie. Mais ceci présente plusieurs inconvénients :

C'est pour cela qu'on utiliser un autre matériau peu cher et plus stable pour réaliser une "semelle". Celle-ci n'est pas visible une fois le ballast terminé mais permet de remplir très facilement le volum désiré :

 

Comme on le voit sur l'image, du liège a été choisi. Il présente l'avantage d'être facilement découpable et amorti le bruit de roulement des trains. On en trouve en magasin de modélisme, mais c'est un peu cher, alors qu'en magasin de bricolage, on trouve des rouleaux entiers de liège au rayon isolation de la maison :

 


Et là, ça coute 18 euros pour 5 mètres carrés. Autant dire que sur un réseau Z, on est fourni "à vie".


Cacher la semelle

Une fois la semelle posée, il faut bien sûr la masquer puisque l'aspect liège n'est pas du tout réaliste. Le plus simple est de découper des feuilles de papier utilisé pour le décapage, le ponçage du bois. Appelé papier corindon, il se vend par feuilles.

 


On le voit ici, la couleur des feuilles est très proche de la couleur du ballast, mais il faut faire attention, dans le paquet acheté, sur 4 feuilles, seules deux on la bonne teinte. Une fois découpé et collé, ça donne ça :

 

Attention, lors de l'encollage, placez impérativement de la colle à bois sur les contours du liège, et presque pas au milieu. Si vous faites le contraire, le papier va se gondoler. En tout état de cause il est recommandé d'appliquer une pression suffisante pendant au moins 10 minutes avant de passer à l'étape d'après.


Masquer les flancs

Une fois la semelle cachée sur le dessus, il reste les flancs. Et pour un rendu assez réaliste, il est préférable d'avoir une légère pente. Pour cela, on va enfin utiliser le ballast en sachet, mais pour qu'il tienne, on met un ruban de colle sur les flancs :

 


On peut alors mettre le ballast. Le plus simple est de saupoudrer largement afin de recouvrir au moins les deux rubans de colle.

 


On laisse attendre un peu et on peut retirer le rail

 

Lors de la réalisation du ballast "en place", il n'est pas possible d'enlever le support complet. Il faut alors attendre que la colle soit sêche et passer un pinceau pour récupérer le surplus. La colle a tendance à se beaucoup se rétracter, au point de réduire à presque néant l'effet de pente désiré. Il faudra donc mélanger la colle à de la sciure au préalable et l'appliquer ensuite à l'aide d'un pinceau ou d'une allumette. Attention, cette préparation n'est pas réutilisable, il faudra donc n'en faire que le nécessaire.


Résultat

Maintenant que le ballast est réalisé, il reste à poser la voie. Märklin propose des clous de 0.5 mm par 8mm de long, on trouve aussi des clous de 0.7mm par 18mm de long en grande surface de bricolage. Mais au final, ça n'est pas nécessaire, une simple touche de colle à bois sous les traverses suffit. Ca ne laisse pas de trace et ça tiens suffisament bien pour permettre une exploitation normale. La mise sous pression pendant 1 heure est évidemment nécessaire. Le résultat final obtenu est alors le suivant :