Imprimer
Catégorie : Blog
Affichages : 92

Oui, comme le dit le titre de ce message, qu'elle soit bonne cette nouvelle année.
Et pour bien la commencer, voici une petite histoire d'amibes :


Comme vous l'avez déjà remarqué, un personnage apparait en plus dans mes histoires d'amibes, c'est le chat :




Et c'est un fait, j'aime bien les chats. Et même si j'en voudrais bien un à moi, je n'en ai pas encore, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, si j'ai un animal, c'est pour qu'il soit heureux. Et je ne pense pas qu'être enfermé seul dans un appartement toute la journée contribue au bonheur. Ensuite, je ne suis pas sûr que ça soit très "compatible" avec les petites choses qui sont dans mon apart, en particulier mon réseau de train. Enfin, et surtout, je n'ai toujours pas mis la main sur l'élément indispensable à tout propriétaire de chat. Lequel ? Et bien, vous vous en doutiez certainement, il s'agit d'une culture d'amibes. Mais pas n'importe lesquelles, non, des amibes très utiles pour lutter contre les mauvaises odeurs. J'ai nommé, les amibes litière !




Eh oui, ça existe, et comme vous pouvez le voir, elles sont solidement armées. Oui, armées d'un fusil anti odeur et de grenades absorbeuses de liquides ! Elles sont sur-entraînées au repérage des déjections félines et ne leur montrent aucune pitié. Un conseil si vous arrivez à en trouver : Les meilleurs sont celles qui viennent d'exploitations de sédiments. Et oui, celles-ci sont les meilleures, normal ce sont les amibes litières de carrière !